14 Juin 2019 : Communiqué de presse d’Acheter-moins-cher.com « Le comparateur de prix Acheter-moins-cher.com poursuit Google en justice pour abus de position dominante »

Paris, le 14 juin 2019 – Acheter-moins-cher.com assigne Google devant le Tribunal de commerce de Paris et lui réclame plus de 55 millions d’euros de dommages-intérêts en réparation du préjudice subi du fait de ses pratiques déloyales contraires au droit de la concurrence.

Google qui contrôle plus de 90% du marché de la recherche générale sur internet a utilisé sa position dominante sur ce marché pour promouvoir son propre service de comparaison de prix en éliminant l’ensemble de ses concurrents. Son service de comparaison de prix, créé en 2002 sous le nom Froogle puis renommé Google Shopping ne représentait qu’une part de marché anecdotique sur le marché des services de la comparaison de prix.

Google ne parvenant pas à se faire une place loyalement a décidé de pratiquer un déréférencement systématique de ses concurrents pour faire en quelques années de Google Shopping, le leader du marché de la comparaison de prix, laissant ses concurrents morts ou à l’agonie. Google a peu à peu privé Acheter-moins-cher.com de sa visibilité en le supprimant des réponses sur son moteur de recherche, réduisant ainsi drastiquement le trafic de son concurrent et entraînant irrémédiablement l’impossibilité de poursuivre son activité.

La Commission européenne a condamné Google en 2017 à 2,42 milliards d’euros pour abus de position dominante sur les marchés des services de recherche générale et de la comparaison de prix et encourage les entreprises victimes de Google à demander des dommages et intérêts devant les tribunaux nationaux. En effet, « l’amende infligée à Google par la Commission européenne n’a pas vocation à indemniser les victimes, lesquelles sont invitées à saisir les juridictions nationales pour obtenir réparation du préjudice subi » précise David NAHUM, Avocat au Barreau de Paris, qui défend les intérêts d’Acheter-moins-cher.com dans le cadre de cette action judiciaire.

Deux ans après la sanction prononcée par la Commission européenne, et malgré l’amende record, le marché est toujours dominé par Google qui présente systématiquement son service en haut des réponses Shopping alors que ses concurrents sont toujours rétrogradés dans son moteur de recherche. Le mécanisme mis en place par Google en septembre 2017 prétendant répondre à la sanction infligée par la Commission est un leurre dès lors que Google demande aux victimes de Google d’acheter à Google le trafic perdu du fait de Google…

Outre les victimes directes de l’abus de position dominante de Google, à savoir les comparateurs de prix ; les consommateurs français et européens sont également victimes des pratiques anticoncurrentielles de Google dès lors qu’ils se trouvent privés d’accéder à des services pertinents et efficaces leur permettant de véritablement comparer les prix et d’acheter réellement moins cher comme ils pouvaient le faire en 2007.

A propos d’Acheter-moins-cher.com :
Créé en 1998 par Frédéric Lambert, Acheter-moins-cher.com est un comparateur de prix non biaisé, résolument du coté du consommateur, qui a connu une croissance exponentielle de 1998 à 2008 avant d’être désindexé volontairement et injustement par Google. Acheter-moins-cher.com a été désigné comparateur de prix préféré des français par Harris interactive NetObserver en 2011, 2012 et 2014, à chaque fois que la catégorie était présente dans l’enquête. Acheter-moins-cher.com à la meilleure revue de presse des comparateurs de prix français avec un service reconnu comme le plus fiable. Acheter-moins-cher.com est tiers intéressé dans la procédure de la commission européenne contre Google.

ACHETER MOINS CHER est représenté par David NAHUM, Avocat au Barreau de Paris Tel : 01 55 74 70 70
ACHETER MOINS CHER, SARL 12, rue François Mitterrand, 40210 — LABOUHEYRE Contact: Frederic LAMBERT fredericl@acheter-moins-cher.com

Back to top